• Carlo

Le vêtement qui allait tout changer!

Mis à jour : 2 nov. 2018

Aujourd’hui, j'ai décidé de commencer l'écriture d'un blogue pour reconnecter avec l’essence de Carlo, ainsi que pour vous inviter à en découvrir davantage sur mon parcours d'entrepreneure et mon univers.


Je raconte souvent l’histoire de mon entreprise lorsque je fais des conférences dans les écoles, mais je me rends compte que pour la plupart d’entre vous, vous ne la connaissez peut-être pas... Alors la voici!


J’ai commencé Carlo à l’automne 2014, à mon retour d’un voyage de sept mois à travers l’Amérique du Nord. Trois mois de ce voyage ont été passés sur la route à découvrir les États-Unis d’est en ouest, alors que les quatre autres mois ont été passés à vivre à Banff en Alberta. C’est à cet endroit que j’ai eu l’occasion de travailler dans une charmante boutique de vêtements nommée Cabin108 et je peux dire que c’est à cet endroit que mon désir de lancer ma propre marque s’est confirmé. Depuis la fin de mes études, deux ans plus tôt, je n’étais pas certaine si je voulais me partir en affaires ou aller travailler pour quelqu’un d’autre. Et surtout, si je décidais de me partir en affaires, je me demandais comment j'allais m’y prendre. Il faut dire que durant mes études, le style de vêtement que j'aimais créer était plus sophistiqué et détaillé que le style Carlo bohème que vous connaissez aujourd'hui. J'avais donc du mal à imaginer comment j'allais partir de zéro pour concrétiser la réalisation complexe de la collection que j'avais en tête à ce moment-là et de réussir à me construire une bonne clientèle à Québec avec ce style en particulier. J'ai donc repoussé la décision au sujet de ma carrière en choisissant de partir en voyage à la place.


Finalement, je suis partie pour mieux me trouver et c’est en atterrissant chez Cabin108 que j’ai découvert le vêtement qui allait changer les choses et m’amener à lancer ma propre marque.

Le Kimono.


La mode du kimono n’étant pas encore vraiment répandue à Québec à ce moment-là, c'est à Banff que je suis tombée en amour avec ce vêtement (différent du kimono traditionnel japonais, c'est une variation moderne qui s'adapte plus facilement à notre style de vie et à la mode actuelle). Voulant créer mes propres modèles, je suis allée m'acheter une machine à coudre d'occasion pour 25$, ainsi que quelques tissus afin de coudre mes premiers kimonos. Voyant l'intérêt de mes collègues et de la clientèle pour mes créations lorsque je les portais en boutique, j'ai réalisé que ça m'interpellait davantage de créer des vêtements pour la vie de tous les jours, à l'image de mon style personnel et qui rejoignaient facilement les gens, plutôt que de créer des vêtements de défilés qui étaient moins adaptés aux besoins de la vie quotidienne, comme ceux que j'avais en tête avant mon voyage.


Donc, loin du style plus sophistiqué qui définissait mes croquis de mode avant de partir, j'ai décidé de saisir l’occasion de propager la mode du kimono à mon retour à Québec et d’en faire la pièce signature qui allait lancer ma nouvelle ligne de vêtements. Comme c’était un vêtement « taille unique » plutôt simple à réaliser, je n’avais pas à me casser la tête avec l'élaboration d'une collection complète et avec les quantités à faire de chaque grandeur. Je pouvais simplement en faire le nombre d'exemplaires qui me plaisait pour commencer et tâter le pouls. J'aimais le fait qu'un même vêtement puisse convenir à différentes silhouettes, différentes tailles et différents styles.


Je suis donc revenue à Québec avec une idée bien plus concrète pour mon rêve d'entreprise qu'avant mon départ, tout cela grâce au kimono! J'ai simplement commencé en allant acheter quelques tissus coups de cœur que j’ai cousus en plusieurs exemplaires de kimonos. J'ai mis le tout sur Facebook et mes kimonos se sont vendus rapidement!


Ce fut le début d’une belle aventure qui allait devenir la marque Carlo que vous connaissez aujourd’hui!


Me voici dans un des modèles de ma première série de kimonos en septembre 2014.

Voici donc comment tout a commencé. En espérant que vous avez apprécié cette petite incursion dans mon parcours, dans mon univers.


N’hésitez pas à me laisser un commentaire sur mon premier billet de blogue, ça me fera un grand plaisir de vous lire! De plus, si vous aimeriez savoir la suite de l’histoire de mon entreprise Carlo, faites-le-moi savoir ci-dessous!


Merci et à bientôt,


Caroline xx

Vêtements bohémiens faits main à Québec

© 2015-2020 CARLO